Emilie et Olivier

Emilie et Olivier m’ont trouvé sur Mariage.net, habitant aussi dans le Val d’Yerres nous nous sommes rencontrés et avons peaufiné les détails d’une décoration qu’ils avaient déjà très bien imaginée, champêtre et pastel, dans des camaïeux de rose et vert pâle. Lysianthus blanc et rose poudré, eucalyptus, roses anciennes et roses branchues, toujours aussi tendance, Pivoines roses, œillets verts et gypsophile d’été. Tout en douceur!

Avec un thème « voyage » ils ont prévu des photos de chaque villes visitées aux Etats Unis, et des cartes d’embarquement comme plan de tables, et la table d’urne avec coffres, globe terrestre, boussole etc..

Un Candy Bar coloré à coté du photobooth, le Vin d’Honneur à l’étage avec terrasse, et la cérémonie Laïque en intérieur, que j’ai décoré avec un ensemble de petits pots et vases posés sur des caisses à pommes pour le coté rustique.

 

 

« Ah quelle chance j’ai de faire ce beau métier », je me dis quand je vois le résultat de mon travail sur photos, surtout quand on a un beau reportage photo comme celui-là!

 

Publicités

Les 90 ans de Madeleine

Il me plait d’espèrer que moi aussi, un jour, je pourrais réunir 4 générations en un repas, qui se serait organisées pour m’offrir les souvenirs et instants volés d’une magnifique journée…

Notre « mémé » Madeleine célébrait ses 90 printemps et je ne vois pas comment j’aurais pu m’empêcher de soigner sa tablée! Prendre en compte l’ambiance des lieux, et s’arranger avec la saison ainsi qu’avec les préférences de la star du jour 🙂

Des lots de petits bouquets en pots rythmant les tables, et un beau à l’entrée qu’elle peut emmener, aura contribuer à la magie du moment. Le reste se vit et se partage, en famille, sous un beau soleil de juin.

Le mariage d’Elise et Julien

Le 29 Juin 2013, Elise et Julien se disaient OUI dans un château de Touraine.IMG_5780 Ils m’ont demandé de les accompagner dans une déco délicate et raffinée, aux teintes claires mais relevées de touches corail.

Elise avait envie de centres de table sous cloche, pour le coté précieux, pourquoi pas posés sur des miroirs ronds, plus larges, pour plus de profondeur…

IMG_5754

Je les ai travaillés en piquant dans des palets de mousse hydrophile, de l’hortensia blanc, du gypso,lisianthus et oeillet blanc, et une belle pivoine corail, à peine épanouie.

Après avoir demandé si les bougies étaient possible, ils décident d’en attribuer 3 par table en photophore de verre; posés sur les miroirs leur flamme est doublée, ce qui donnera une ambiance tamisée chic en fin de soirée. Nous avons envie d’ajouter des boules plexi’,qu’on rempli de fleurs comme des boutons de roses, du lisianthus, et du gypsophile.

IMG_5649 Une robe de style rococo amena Elise à choisir un bouquet en aumônière,c’est original et permet d’avoir ses 2 mains libres une fois pendu au poignet, aussi délicat que sa anse en dentelle fine.

IMG_5716

On opte pour une association ivoire/saumon, clair et pastel, avec de l’hortensia, gypsophile et des roses anciennes.

Une table est prévue pour l’urne, Elise pense la faire dans une cage à oiseau, qu’elle me demande d’agrémenter de quelques fleurs. Une bouteille ancienne en verre soufflé l’accompagne.

IMG_5662Après s’être présentés à Mr le Maire, tous les invités étaient conviés à se retrouver dans la cours du château, en attendant la cérémonie laïque,installée au jardin. Nous y avons dressé 2 barrières de fleurs suspendues,balisant ainsi l’espace de cérémonie, et des pétales de roses étaient prévus pour l’allée centrale.

Présente parmi les familles et amis, j’avoue avoir versé ma petite larme au fil des discours tantôt drôles ,affectueux ou surprenants, mais tous très émouvants.

IMG_5723Le vin d’honneur suivant la cérémonie, j’en profite pour peaufiner la décoration de la salle, la mise en place des compositions et arrange une dernière fois les cartes du plan de table. Je l’ai travaillé comme un arbre, des branches habillées de hampes de phalaenopsis et autres fleurs,auxquelles sont suspendues les cartes des numéros de table; avec le plan général sur châssis à coté, au cas où, pour simplifier!

Voilà une installation de plus qui s’achève, et comme d’habitude je veux être sûre que tout soit au mieux avant l’entrée des invités; puis, comme une petite souris, je les observe discrètement découvrir la salle, contente d’avoir contribuer à ce grand moment de bonheur.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un mariage à la Parisienne…

( 18/08/2012 )

Un jour de juin, une organisatrice d’évènement me contacte pour un mariage sur Paris à la mi-Aout. J’ai trouvé du travail pour l’été, il faut que je m’arrange, mais je lui répond dans la foulée pour avoir les premiers éléments. C’est un mariage sur le thème de Paris en blanc et fuchsia, une centaine d’invités, il sera célébré à l’église de l’île Saint Louis, magnifique, et suivi d’une soirée croisière sur la Seine.

Nous échangeons un moment sur la demande par mails: j’envoie croquis/inspirations/photos, je rencontre la future mariée, j’établis le devis et 1mois plus tard c’est signé! Je sympathise avec l’organisatrice, Nathalie, qui me fais tout de suite confiance et ça, ça me booste!

  Je devrais réaliser un bouquet de mariée rond uniquement en roses blanches; 2 bouquets ronds pour demoiselles d’honneur; un gros bouquet pour l’église à poser à coté de l’Autel; 22 aumônières de bout de bancs ainsi que 26 nœuds blancs (je choisi de l’organza) pour l’allée de cérémonie; 10 centres de table ronds pour le diner (simples et romantique) au centre desquels ils désirent que je place une Tour Eiffel; un bouquet pour le bar (accueil de la salle) en blanc et fuchsia; ce à quoi s’ajoutera ensuite l’habillage de l’escalier d’accueil de la péniche. De la préparation et du travail m’attend!

Jour J-3: mercredi, je coupe l’organza, fais les nœuds et les fignole pour une finition propre. Je prépare ma table de travail et mon matériel pour le lendemain, quand j’arriverai avec les fleurs.

  – Jour J-2: jeudi, Nathalie passe me prendre vers 7h, c’est plus sympa d’aller acheter les fleurs ensemble, on joint l’utile à l’agréable, entre nanas passionnées.. on se comprend! J’ai vu au préalable avec le fournisseur pour qu’il me réservé les quantités des variétés choisies, il reste cependant certaines fleurs à choisir. Nathalie a l’air d’apprécier le rythme des rolls, nous nous extasions sur nos préférées, et enfin nous embarquons notre cargaisons direction direction l’atelier que je me suis organisée au château de Yerres. Elle m’aide à déchargé et me laisse œuvrer! Je change l’eau, je recoupe les tiges de mes 500 fleurs et j’attaque.. toute la journée et une partie de la soirée.

  – Jour J-1: vendredi, j’enchaine de 9h jusqu’à 2h du matin! Grosse journée mais quel plaisir et quel luxe de travailler à son rythme! J’ai par ailleurs eu les encouragements et l’aide de 2 bonnes âm(i)es volontaires! Parce qu’il faut dire que la composition est solitaire, le temps est passé plus vite bien entourée! (Encore merci Delphine et Sarah,j’espère que vous avez apprécié l’atelier!)

– Jour J: samedi, je vais tôt au château finir, »fignoler » jusqu’à l’arrivée de Nathalie pour midi, qui m’aide à chargé les réalisations. Direction Paris et l’île St Louis pour installer les nœuds et les aumônières à l’église. Je n’ai pas précisé que ce week-end là, c’était la canicule…! J’ai préservé les fleurs autant que possible mais moi j’ai eu chaud!! Heureusement, j’étais au frais le temps de l’installation à l’église, mais ensuite il a fallu enchainer avec l’installation sur la péniche vers 16h: après la mise en place des centres de tables, et celle du bouquet de bar, je fini par l’habillage de l’escalier d’accueil, en plein soleil! J’ai eu un gros coup de chaud, mais pas de bobo!

 

18h: Enfin terminé! je prends mes photos, remercie le personnel, et appelle Nat’. « Mission accomplie… »

Elle arrivait, je la remercie (encore) de m’avoir fait confiance, de m’avoir portée.

Je suis rentrée collante et sur les rotules, assoiffée de fraicheur! Je m’en souviendrais.. Mais soulagée, et heureuse d’avoir pu satisfaire les désirs d’une mariée, et de l’organisatrice!