Le mariage d’Elise et Julien

Le 29 Juin 2013, Elise et Julien se disaient OUI dans un château de Touraine.IMG_5780 Ils m’ont demandé de les accompagner dans une déco délicate et raffinée, aux teintes claires mais relevées de touches corail.

Elise avait envie de centres de table sous cloche, pour le coté précieux, pourquoi pas posés sur des miroirs ronds, plus larges, pour plus de profondeur…

IMG_5754

Je les ai travaillés en piquant dans des palets de mousse hydrophile, de l’hortensia blanc, du gypso,lisianthus et oeillet blanc, et une belle pivoine corail, à peine épanouie.

Après avoir demandé si les bougies étaient possible, ils décident d’en attribuer 3 par table en photophore de verre; posés sur les miroirs leur flamme est doublée, ce qui donnera une ambiance tamisée chic en fin de soirée. Nous avons envie d’ajouter des boules plexi’,qu’on rempli de fleurs comme des boutons de roses, du lisianthus, et du gypsophile.

IMG_5649 Une robe de style rococo amena Elise à choisir un bouquet en aumônière,c’est original et permet d’avoir ses 2 mains libres une fois pendu au poignet, aussi délicat que sa anse en dentelle fine.

IMG_5716

On opte pour une association ivoire/saumon, clair et pastel, avec de l’hortensia, gypsophile et des roses anciennes.

Une table est prévue pour l’urne, Elise pense la faire dans une cage à oiseau, qu’elle me demande d’agrémenter de quelques fleurs. Une bouteille ancienne en verre soufflé l’accompagne.

IMG_5662Après s’être présentés à Mr le Maire, tous les invités étaient conviés à se retrouver dans la cours du château, en attendant la cérémonie laïque,installée au jardin. Nous y avons dressé 2 barrières de fleurs suspendues,balisant ainsi l’espace de cérémonie, et des pétales de roses étaient prévus pour l’allée centrale.

Présente parmi les familles et amis, j’avoue avoir versé ma petite larme au fil des discours tantôt drôles ,affectueux ou surprenants, mais tous très émouvants.

IMG_5723Le vin d’honneur suivant la cérémonie, j’en profite pour peaufiner la décoration de la salle, la mise en place des compositions et arrange une dernière fois les cartes du plan de table. Je l’ai travaillé comme un arbre, des branches habillées de hampes de phalaenopsis et autres fleurs,auxquelles sont suspendues les cartes des numéros de table; avec le plan général sur châssis à coté, au cas où, pour simplifier!

Voilà une installation de plus qui s’achève, et comme d’habitude je veux être sûre que tout soit au mieux avant l’entrée des invités; puis, comme une petite souris, je les observe discrètement découvrir la salle, contente d’avoir contribuer à ce grand moment de bonheur.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Jouer à la mariée le temps d’une journée

Il y’a quelques mois, Salomé me demande au hasard si je suis disponible le 22 mai pour une journée shooting photo, comme modèle, pour sa nouvelle collection de robes de mariée qu’elle crée. J’étais libre et j’ai trouvé l’idée amusante.

Pourquoi pas moi? et puis je saurais ce que ça fait d’enfiler des robes uniques, qui vont faire le bonheur sûrement un jour d’une future « Madame », et surtout de me voir moi même en mariée!

Avec mon allure d’adolescente, j’allais d’un coup prendre un coup de Féminité..

Je dois la rejoindre à Auxerre (89) et nous irons ensemble au lieu du shooting. Elle a loué une chambre dans un lieu magnifique, à l’Abbaye de Reigny non loin de là, et nous y retrouvons la photographe et Stéphanie l’autre modèle sous des trombes d’eau!

Nous demandons notre chambre pour nous installer et nous préparer, et là le maitre des lieux nous raconte que c’est la chambre que COCO Chanel prenait pour ses week-ends de chasse avec son amant (il y’a même une porte condamnée qui leur servait à se retrouver dans la nuit à l’époque). La décoration est raffinée et féminine, on est complètement dans les années 30.

Je n’ai pas pour habitude de poser pour un photographe et j’appréhende, mais elle me rassure et m’affirme qu’elles me guideront.

On se maquille, nous coiffons, et Salomé nous prépare les premières des 9 tenues que l’on doit shooter. Ses robes sont tellement délicates et soignées que je les enfile avec des pincettes.

Stéphanie avait, elle, l’habitude de poser et de jouer le jeu face à l’objectif et parait être dans son élément.

J’en essaierais 4 et elle 5, et le temps file à toute vitesse, rythmé des coiffures, habillages et retouches finales.

Nous finissons dans les temps, satisfaites mais fatiguées. Sabrina travaillera les clichés avant de nous les envoyer; je gagne une nouvelle expérience originale et des photos qui feront plaisir à ma mère!

https://www.facebook.com/SalomeGautard

http://www.salomegautard.com/

Crédits photos: Christine Faverger

« … Elle se forme aux différentes techniques de couture et elle maîtrise désormais la coupe à plat, le moulage, et l’assemblage haut-de-gamme.Ses créations sont souvent empruntes d’un esprit Nature, Bohème et Romantique, mais sa source première d’inspiration est la Femme, celle pour qui elle crée ses Robes d’un Jour. Jouant avec les différentes matières, les coupes féminines et valorisantes, on apprécie dans les créations de Salomé Gautard le sens du détail et la délicatesse qui s’en dégage.Créations à découvrir… »

https://www.facebook.com/pages/Sabrina-DUPUY-Photographe/280164641074

http://www.sabrinadupuy.com/

 » Avant tout passionnée par l’image et tout ce que l’on peut véhiculer et partager par la photographie.
Originaire du Bordelais, depuis toute petite j’aime passer des heures à fouiller dans les tiroirs pour découvrir des trésors et,  bien sûr, pleins de photos qui racontent des histoires.
Depuis toutes ces années, une seule chose reste en moi immuable : garder mon regard d’enfant afin de retranscrire au mieux ce que je perçois.
En 2009, je me lance coeur et âme dans ma passion au quotidien et aujourd’hui, elle ne cesse de grandir grâce aux rencontres, aux échanges et diverses expériences.